top of page

Limonades fleuries


Limonades Seringa
Limonades Seringa

Je suis une grande gourmande et en ce moment c'est la saison de nombreuses fleurs comestibles. J'en profite donc pour tester toutes sortes de limonades. Je vous partage cette semaine une recette à adapter selon vos envie et vos cueillettes !


Pour cette limonade, il vous faut en premier lieu des fleurs comestibles ! La recette consiste à faire fermenter ces fleurs dans de l'eau sucrée avec du citron. Les levures présentes naturellement dans les fleurs vont se développer et transformer le sucre en gaz, d'où l'apparition de fines bulles !


La recette

Vous aurez besoin :

  • de 4-5 poignées de fleurs de votre choix, non lavées et non traitées (exemple : coquelicot, robinier faux acacia, sureau noir, seringa, chèvrefeuille, églantier, glycine,...)

  • d'1L d'eau non chlorée (si votre eau est trop chlorée, laissez la reposer un moment à l'air libre le temps que le chlore s'évapore)

  • 80g de sucre blanc

  • 1/2 citron bio coupé en 4 ou en tranches

  • Optionnel : vous pouvez ajouter des fruits ! Pommes, fraises, poires, mûres, sureau noir,... Laissez libre cours à votre imagination !


Mélangez le sucre et l'eau jusqu'à ce qu'il soit complètement dissout.

Ajoutez le citron et les fleurs à l'eau sucrée en prenant soin de les immerger le plus possible.

Laissez macérer le mélange pendant 3 à 7 jours au soleil jusqu'à ce que des bulles apparaissent. Remuer tous les jours pour éviter l'oxydation des fleurs du dessus ou que des moisissures se développent.

Filtrez le mélange puis conserver le liquide au frais pour le consommer sous 7 jours. Vous pouvez continuer la fermentation à température ambiante si vous le souhaitez. Veillez dans ce cas à consommer la limonade sous 15 jours et à dégazer tout les jours. En effet, avec le gaz produit par les levures il y a un risque d'explosion de la bouteille ! (Pour en avoir déjà fait l'expérience dans mon frigo, je peux vous dire que maintenant je n'oublie plus...). Plus vous laissez la fermentation avancer, moins la limonade sera sucrée. N'hésitez pas à la goûter pour choisir quand arrêter la fermentation !


Il est possible que la fermentation ne se passe pas comme prévu. Le liquide ne fait pas de bulle et il devient visqueux comme du sirop ? Dans ce cas je filtre et je consomme de suite (pas de gâchis à la maison) tant que l'odeur est appétissante et que la couleur ne change pas !


Mes limonades les plus réussies jusqu'alors :

  • Sureau et fraises,

  • Sureau, coquelicot et églantier

  • Seringa

  • Chèvrefeuille

  • Fruits du sureau noir

  • Mûres et houblon

  • Carotte et origan

Pour mes prochains essais j'ajouterai des feuilles aromatiques comme du thym, du romarin ou de la mélisse ! N'hésitez pas à me suivre sur Instagram, c'est là que je vous partagerai le résultat !

Pour mes associations, je m'inspire des recettes de Géraldine Lemaître Renault dans son livre "Breuvages sauvages" aux éditions Ulmer.


Avez-vous déjà testé ? Quelle est votre meilleur association ? N'hésitez pas à partager vos recettes en commentaire ! J'ai hâte de vous lire !




Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page