top of page

C'est la saison de l'aubépine !

Dernière mise à jour : 18 août 2023


Ortie brulante - Urtica urens
Aubépine à un style - Crataegus monogyna

Il est venu le temps... de floraison de l'aubépine ! Il faut en profiter rapidement car la période de floraison et surtout la période de cueillette optimale pour les fleurs d'aubépine est très courte ! Je vous propose donc de vous présenter cette espèce cousine de nos rosiers qui ne manque pas de piquant ni de surprises.


 

La reconnaître et l'observer

L'arbuste que nous nommons aubépine représente en réalité deux espèces très semblables et qui s'utilisent de la même façon, l'aubépine à un style ou Crataegus monogyna, et l'aubépine à deux styles ou Crataegus laevigata. Ces deux espèces font partie de la famille des Rosacées, une très grande famille qui comporte la plupart de nos arbres fruitiers comme le pommier, le cerisier, le prunier, mais aussi d'autres fruits que vous adorez sans doute comme les mûres sauvages ou les fraises !


L'aubépine aussi appelée épine blanche est un arbuste épineux de 3-4m pouvant atteindre jusqu'à 10m et vivre jusqu'à 500 ans. Vous la trouverez dans toute la France sur tout les types de sol dans les haies, les lisières de forêt et les forêts. L'aubépine se développe aussi bien au soleil qu'à la mi-ombre. L'espèce la plus représentée en région Centre val de Loire est l'aubépine à un style, Crataegus monogyna.

Botanecdote : L'arbre le plus vieux de France serait une aubépine situé en Mayenne dans le petit village de Saint-Mars-sur-la-Futaie. Son âge est estimé à 1 700 ans !

Observons de loin notre aubépine. C'est arbuste donc une espèce ligneuse (qui fait du bois). L'aubépine à un style possède des ramifications (branches) plutôt dressées tandis que l'aubépine à 2 styles a des ramifications plutôt étalées ou parallèles au sol.

Approchons nous un peu plus en faisant attention aux épines. Les feuilles sont d'un vert tendre, entières, de forme ovale mais découpées en 3 à 7 lobes profonds et dentés. C'est d'ailleurs une des distinctions entre l'aubépine à un style et l'aubépine à 2 styles. Si la feuille est profondément incisée, c'est la première ! L'autre distinction nécessite d'observer les fleurs à la loupe ou avec de bons yeux. En fonction du nombre de style que vous voyez, pour pourrez identifier l'espèce avec certitude. Restons sur les fleurs, elles sont blanches ou légèrement rosées, regroupées sur des inflorescences en corymbe . Les fleurs ont une odeur puissante, sentez si vous l'osez ! Les fleurs sont petites, régulières à 5 pétales et 5 sépales triangulaires, et possèdent de nombreuses étamines aux anthères rouges. La floraison a lieu de mai à juin, c'est donc le parfait moment pour l'observer !

Les faux-fruits de l'aubépines sont appelées cenelles, ce sont de petits fruits plutôt ronds, rouges et contenant un noyau pour l'aubépine à un style. Le goût est fade et la texture un peu farineuse. Les cenelles sont mûres en fin d'été entre septembre et octobre.

Illustration botanique de l'aubépine
Willkomm, H.M., Illustrationes florae Hispaniae insularumque Balearium (1881-1892)

Botanecdote : Les fleurs ont une odeur très forte, certain dirait une odeur de poisson pourri... Ce qui n'est pas dénué de sens car les fleurs contiennent de la triméthylamine, un composé présent dans les chairs putréfiées !

L'aubépine peut être confondue avec le prunellier (Prunus spinosa) qui est de la même famille mais qui fleuri beaucoup plus tôt, dès la fin de l'hiver et avant l'apparition des feuilles. Les feuilles du prunellier ne sont pas découpées et les fruits appelés prunelles sont noirs bleutés recouvert d'une sorte de pellicule blanche

Botanecdote : L'aubépine a longtemps été plantée en haie bocagère par les paysans car ses épines sont dissuasives et contiennent les troupeaux de bovins !


L'aubépine est une espèce très intéressante pour la biodiversité ! Elle procure le gîte et le couvert à de nombreux êtres vivants. Observez une aubépine en fleur vous verrez de nombreux insectes pollinisateurs butiner ses fleurs ! Les cenelles font aussi le régal des oiseaux et des petits mammifères l'automne venu.


 


Que faire avec l'aubépine ?

L'aubépine est connue et réputée pour son usage médicinale depuis très peu de temps. En effet elle est utilisée par les humains comme ressource alimentaire depuis la préhistoire mais son emploi thérapeutique commence au XXe siècle seulement. Ce sont ses fleurs en bouton qui sont utilisées pour les propriétés régulatrice de la tension et du rythme cardiaque et antispasmodique. Ces effets sur l'organisme seraient dû aux flavonoïdes qu'elle contient.


Les jeunes feuilles de printemps lorsqu'elle sont de couleurs vert tendre et avant la floraison sont consommable en salade.

Les fleurs ont une odeur assez forte, presque animale. Elles ont un petit goût d'amande amère tout comme les fleurs du prunelier et peuvent être utilisées pour parfumer boisson et dessert.

Les cenelles quand à elles sont riches en sucre, pectine et vitamine C. Elles sont comestibles mais n'ayant que peu de goût, elles sont surtout utilisées séchées pour compléter de la farine ou cuites en purée ou en compote mélangées à d'autres fruits ou légumes.


Botanecdote : L'aubépine est l'objet de nombreuses croyances populaires. On croyait ainsi qu'une branche d'Aubépine pouvait éloigner la foudre !

Il n'est pas encore trop tard pour profiter de la floraison de l'aubépine ! Les arbustes semblent alors recouverts d'une couche de neige d'un blanc éclatant, c'est magnifique. Et vous, l'avez-vous présente près de chez vous ? Avez vous déjà goûté ses fleurs, ses feuilles ou ses cenelles ?



 

Lexique

Annuelle : Se dit des plantes qui germent, fleurissent, produisent des graines, puis meurent en l'espace d'une seule année.

Anthère : Partie terminale de l'étamine qui renferme le pollen.

Antispasmodique : Qui calme les convulsions, les spasmes et contractures

Arbuste : Plante ligneuse vivace ne dépassant pas 10 m de hauteur et dont le tronc n'est pas ramifié dès la base.

Cenelle : Baie rouge de l'aubépine et du houx.

Corymbe : Inflorescence dans laquelle les fleurs, portées par des pédoncules divergents, de longueur différente et rattachés à des points différents de la tige, se trouvent au même niveau au sommet, de façon à former une sorte de parasol.

Epine : un piquant issu de la métamorphose d'organes végétatifs, tels que les racines, la tige, les stipules, et le plus souvent les feuilles modifiées (cataphylles) qui n'ont pas de rôle photosynthétique mais sont spécialisées dans la défense des plantes contre les herbivores.

Etamine : Organe mâle de la fleur (chez les plantes phanérogames), généralement constitué du filet et de l'anthère, situé entre la corolle et le pistil

Faux-fruit : résultat de la transformation des induvies d'une inflorescence à la suite de la fécondation. Par contraste, le fruit vrai est issu du seul pistil de la fleur. Tout autre organe qui ne dégénère pas après fécondation (induvie) se mue en faux-fruit.

Ligneux : De la nature du bois. Plantes ligneuses (opposé à herbacées).

Pétale : Chacune des pièces florales qui composent la corolle d'une fleur.

Sépale : éléments foliacés, généralement verts, dont la réunion compose le calice et supporte la corolle de la fleur

Style : organe, de longueur variable qui relie l'ovaire au stigmate.


 

Ressources et liens


CORDIER J., DUPRÉ R., BELLENFANT S. & GAUTIER S. 2021. — Atlas de la flore du Centre-Val de Loire. Muséum national d'Histoire naturelle, Paris (ISBN 9782366622812)


G. Debuigne, F. Couplan - Le petit Larousse des plantes qui guérissent, 500 plantes et leurs remèdes - Edition Larousse 2013, 2019 (ISBN 9782035968500)


Paul-Victor FOURNIER - Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France - Editions Omnibus 2010 (ISBN 9782258084346)


Thierry THEVENIN - Les chemin des herbes, Du Midi à l'Atlantique, Identifier et utiliser 80 plantes sauvages médicinales, alimentaires, tinctoriales - les éditions ULMER 2019 (ISBN 9782841389100)



Sandra LAWRENCE - Plantes et jardins de sorcières, dans le folklore, la magie et la médecine traditionnelle - Editions Solar 2021. (ISBN 9782263175206)





Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page